Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

ECNAROUI en dépression

Non, non il ne s’agit pas de votre humble serviteur mais de l’échangeur air-air ECNAROUI.

Ce dernier a été mis, par EDF, dans une situation, eh oui, un peu déprimante.


Les 29 et 30 novembre derniers privation, pendant environ une quarantaine d'heures, d’électricité.


Quel a été le comportement d'ECNAROUI pendant l'absence de son moteur de ventilation?

ECNAROUI pousse, d'habitude, l’air de l’extérieur vers l’intérieur et provoque en cela une légère surpression du volume d’air habitable.

L’arrêt du moteur-ventilateur stoppe le caractère forcé dans la conduite d'air mais sans en interrompre le passage et la quantité d'air nécessaire à la bonne combustion du poêle.

Le sens du déplacement de l’air neuf n’est donc en rien modifié.

En effet le poêle crée une aspiration de l’air extérieur et provoque une très légère dépression du volume d’air habitable.


Ceci dit pour pouvoir apprécier de manière significative comment s'est comporté le phénomène d’échange de chaleur ECNAROUI durant le changement surpression/dépression puis revenant à son état normal il fallait que plusieurs paramètres soient mesurables et quantifiables en même temps.

C'est chose faite grâce au dieu Eole mais probablement davantage par la tempête de neige et de vent entrainant conjointement la chute de nombreux arbres sur la ligne THT alimentant ECNAROUI et qui a mis hors service le réseau d'asservissement nucléarisé des humains mais passons.

J’ai pu, tout à loisir et au chaud, observer le comportement d’ECNAROUI après le début,  pendant cette tourmente et jusqu'à sa fin.


Résultats avec le tableau suivant :

 

20121129&30ecnarouiPNG

 

Autres statistiques

 


Partager cette page

Repost 0
Published by