Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

ecnaroui.fr

Explications du tableau PETIT ECNAROUI EXPERIMENTAL
Entre les lignes B et A, 12 heures se sont écoulées.
-    La T° de la chambre reste stable (perte de 1/10è de degré seulement)
-    Une certaine homogénéité des sondes de T° dans le caisson apparait et se rapproche de la T° intérieure du sous-sol.
Entre les lignes K et B, 12 heures se sont ensuite écoulées.
-    La T° de la chambre n’augmentera que de 8/10è de degré (ligne K)
-    La T° de l’air neuf  à l’entrée du serpentin augmentera avec un pic de 4.7° (ligne I)
-    La T° de l’air neuf à la sortie du serpentin  n’augmentera, lui, que de1.1° (ligne K)
Or la T° de l’air puisé du dehors ira jusqu’à augmenter de 12.5° (ligne I)

Conclusions
    Avant la remise en route du moteur ventilateur un équilibre presque parfait des sondes de T° est vérifié. Entrée air neuf du serpentin, sortie air neuf du serpentin et l’air de la chambre sont identiques (écart 1/10è de degré non significatif).
    Après 12 heures de fonctionnement de la ventilation, l’air neuf à la sortie du serpentin est 2.3° inférieur à ce même air mais situé à l'entrée de serpentin (ligne K). La T° de l’air de la chambre est inférieure de 2.6° à l’air de l'entrée du serpentin mais inférieur de 3/10è de degré seulement par rapport à la sortie du serpentin (qui se trouve, sur ce coup, être aussi l’entrée de l’air neuf dans la chambre, comme quoi tout se tient).

Epilogue
Maintenant imaginons que vous soyez sous assistance respiratoire.
On vous ferait inspirer par vos petits poumons l’air se trouvant renouvelé en provenance de la chambre du caisson et on vous ferait rejeter, bien entendu, cet air  à l’extérieur de la chambre (pas question de chauffer cette chambre).
Durant  12 longues heures vous auriez respiré un air n’ayant subi qu’une variation de 0,8° en T° alors que cet air était, pendant  au moins 10 heures sur 12, chargé d’une chaleur largement au dessus  de la T° de la chambre en ayant même vécu un pic différentiel de 7.5° !!!

Votre organisme aurait logiquement et sans aucun doute trouvé un peu frisquet l’air inspiré alors qu’il aurait pu  se remplir  au dehors d’un air à une T° beaucoup plus proche du sien.

 

Explications du tableau en 2 temps PETIT ECNAROUI

Partager cette page

Repost 0
Published by